Comment les fournisseurs alternatifs peuvent-ils proposer des prix moins chers ?

Les fournisseurs alternatifs proposent des offres moins chères que les tarifs réglementés d'EDF et de Engie (ex GDF Suez) ; ils réussissent à proposer ces formules bon marché en s'appuyant sur leur stratégie d'approvisionnement sur les marchés de l'énergie et sur leur strucutre de coûts low-cost. 
 

Garantir des prix bas pour l'électricité 

Les fournisseurs alternatifs ont la possibilité d'acheter des volumes d'électricité produits par les centrales nucléaires d’EDF en proportion de leur nombre de clients grâce au système appelé ARENH (Accès Réglementé à l'Electricité Nucléaire Historique). La rente nucléaire découlant de l'existance d'un parc de centrales amorties de longue date et construit sur fonds publics est ainsi partagée entre tous les clients de tous les fournisseurs ayant recours à l'ARENH. D'autre part, les marchés organisés de l'électricité constituent une deuxième source d'approvisionnement pour les fournisseurs alternatifs. Enfin, les fournisseurs alternatifs se dotent de plus en plus de capacités de production propre (ex : renouvelable, cycle combiné gaz...) et peuvent également acheter directement leur électricité à des producteurs indépendants. 

Garantir des prix bas pour le gaz

Sur les marchés du gaz, la situation est très favorable aux fournisseurs alternatifs au niveau des coûts d'approvisionnement. Certains alternatifs sont en effet eux-mêmes d'importants producteurs de gaz naturel (et de pétrole), à l'image de l'italien eni, deuxième fournisseur de gaz en France en volumes vendus derrière Engie (ex GDF Suez). Tous les fournisseurs sont par ailleurs sur un pied d'égalité pour profiter des opportunités offertes par les marchés de gros du gaz naturel, où les prix demeurent attractifs en comparaison du niveau élevé des tarifs réglementés du gaz, toujours partiellement indexés sur les prix du pétrole.

Opter pour une structure de coûts low-cost

Les fournisseurs historiques sont issus d'une tradition de service public où effectifs pléthoriques et avantages sociaux alourdissent les coûts de fonctionnement. Rien de tel chez les fournisseurs alternatifs dont les effectifs sont ajustés au plus près des besoins et où l'efficacité règne en maître sur un marché de commodité où le premier facteur de distinction est le prix.


En savoir plus sur ce qui change exactement quand on passe chez un fournisseur alternatif.