Qu’est-ce qui change quand on passe chez un fournisseur alternatif ?

Depuis l'ouverture des marchés de l'énergie en 2007, les consommateurs peuvent désormais choisir leur fournisseur parmi les opérateurs historiques (EDF pour l'électricité et Engie, ex GDF Suez, pour le gaz naturel) et des opérateurs alternatifs (Direct Energie, Lampiris, eni…). La procédure de changement de fournisseur a lentement évolué vers une simplification des démarches pour le consommateur. Aujourd'hui, le changement de fournisseur pour le consommateur n'est visible que sur sa facture d'énergie qui s'allège ou qui s'alourdit selon l'offre du fournisseur.  
   

Ce qui ne change pas… 

Le réseau de distribution d'électricité et de gaz est géré en majorité par ERDF pour l'électricité et GRDF pour le gaz, qui sont aujourd'hui indépendants de leurs maisons-mère EDF et Engie/GDF Suez et régulés par une autorité admistrative publique. Leur mission est de contrôler et de garantir de manière constante la qualité de l'énergie distribuée aux clients des fournisseurs. Concrètement, ils se chargent des raccordements, des dépannages réseau et des interventions techniques sur votre compteur. Par conséquent, si vous décidez de passer chez un fournisseur alternatif, vous garderez la même qualité d'électricité et de gaz, ce sont également les mêmes techniciens mandatés par ERDF et GRDF qui se chargeront des interventions sur votre compteur, que vous n'aurez pas besoin de changer. Aucune coupure n'est possible lors du changement de fournisseur, puisqu'il n'y a aucune opération technique sur le compteur.

Votre compteur: Vous gardez le même compteur avec le niveau de puissance de votre et les mêmes options : vous conservez par exemple l'option heures creuses aux mêmes horaires quel que soit votre fournisseur d’énergie. Vous pouvez consulter les plages horaires en fonction de votre commune sur le site d’ERDF.

Aucun engagement n'est demandé pour les offres proposées par les fournisseurs sur le marché de l'énergie. Ce qui signifie que dans tous les cas la résiliation se fait sans frais et sans délai. De cette manière, à tout moment vous pouvez retourner vers les tarifs réglementés d'électricité d'EDF et ou de gaz de Engie/GDF Suez si vous n'êtes pas satisfait par votre fournisseur alternatif.
 

Ce qui change… 

Les prix de l'électricité et du gaz dans les offres proposées par les fournisseurs alternatifs sont plus attractifs que les tarifs réglementés des fournisseurs historiques (EDF et Engie/GDF Suez). Pour le gaz, les fournisseurs alternatifs s'approvisionnent principalement sur les marchés de gros, ce qui leur permet de proposer des prix durablement bas par rapport au tarif réglementé. Pour l'électricité, ils peuvent se fournir auprès des centrales nucléaires historiques d'EDF grâce à l'ARENH (Accès Réglementé à l'Electricité Nucléaire Historique) ou sont eux-même des petits producteurs, ce qui leur permet de proposer des tarifs plus intéressants que le fournisseur historique EDF, dont les prix sont imposés par l'Etat.      

Les idées reçues…

Il n'y a aucune démarche administrative pour changer de fournisseur. La procédure est aujourd'hui très simple. Il vous suffit de souscrire un contrat chez un fournisseur d'énergie en donnant le relevé de votre compteur, éventuellement votre Relevé d'Identité Bancaire (RIB). Votre nouveau fournisseur s'occupera de mettre un terme à votre contrat chez votre ancien fournisseur.

Dans tous les cas, vous n'avez aucun engagement auprès de votre fournisseur actuel, ce qui signifie que vous pouvez à tout moment mettre fin à votre contrat de fourniture d'électricité et de gaz en souscrivant à un nouveau plus intéressant pour vous. Vous pouvez également décider de revenir aux tarifs réglementés d'EDF et de Engie/GDF Suez à tout moment sans frais et sans délais.

Enfin, le changement de fournisseur est absolument gratuit pour les particuliers et les petits professionnels, car il n'y aucun frais de résiliation, ce qui laisse une liberté totale aux consommateurs pour trouver l'offre qui correspond à ses besoins.